Régime paléo, késako ?

régime paléo
Le régime “paléo”

« Paléo » pour « Paléolithique », oui oui, vous avez bien compris, on parle bien de cette ère préhistorique terminée il y a -12 000 ans. Ce régime s’inspire donc de l’alimentation de ces chasseurs-cueilleurs de l’époque, nos ancêtres en bref, qui ne connaissaient pas l’agriculture et le sédentarisme.

D’après le Dr Eaton, l’alimentation d’antan serait plus adaptée à notre corps car notre génome n’aurait pas changé en 40 000 ans. Nous constatons d’ailleurs aujourd’hui des maladies liées à notre alimentation moderne et à notre sédentarité : obésité, diabète, cancers…

Ce régime permet de recentrer notre alimentation sur des produits bruts, simples et de mieux être conscient de ce que l’on mange au quotidien. Il est riche en fruits, légumes et viandes maigres mais bannit les produits laitiers, le sucre ou encore les céréales et tous les aliments transformés bien évidemment.

Que peut-on véritablement manger durant ce régime :

Les aliments phares qui le composent :

  • des oléagineux et graines, bien sûr !
  • des fruits et légumes, de saison of course !
  • de la viande maigre, d’animaux issus d’élevage plein air ou Bio de préférence,
  • des fruits de mer,
  • du poisson,
  • des œufs.

Les aliments interdits :

  • les produits laitiers,
  • toutes les céréales et légumineuses, (plus de pâtes ni de pain, désolé…)
  • les boissons gazeuses,
  • les tubercules (la pomme de terre par exemple)
  • les produits sucrés,
  • les produits transformés.

C’est un régime riche en fibres, protéines, vitamines, minéraux et bonnes graisses.

Mais pourquoi faire un tel régime ?

Comme tout le monde s’y attend, la 1ère motivation souvent est la perte de poids ou la prise de masse pour les sportifs. Mais c’est de courte durée.

Grâce au changement d’alimentation radicale et plus saine, une perte de poids importante est observée dans les premières semaines du régime. Attention toutefois aux effets Yo-Yo lors de l’arrêt du régime. Il ne faut donc pas faire ce régime juste pour cette perte de poids, ce n’est pas une diète amincissante.

Son véritable but est de se sentir en meilleure forme. On peut donc dire qu’il s’agit d’un mode de vie plutôt que d’un simple régime. C’est donc une alimentation à conserver durablement.

Quels sont ses bénéfices ?

Votre transit intestinal est régulé avec les fibres apportées par les fruits et les légumes, vous vous sentirez donc mieux à l’intérieur. Vous arrivez aussi à satiété plus rapidement. 

Ce mode de vie permet de réduire le cholestérol et la tension artérielle.
Vous devriez mieux dormir également.

Pour les intolérants au gluten, il vous permettra de diminuer vos symptômes et de limiter le risque d’allergie alimentaire pour les autres.

Les moins du régime ?

C’est un mode de vie plus contraignant car vous ne pourrez pas tout manger. Surtout lorsque vous êtes invité par des amis ou si vous mangez souvent à l’extérieur. Vous pouvez aussi avoir une sensation de monotonie dans vos repas.

Il peut entraîner des carences nutritionnelles, notamment en vitamines D et en calcium, attention donc à ce que vous choisissez comme aliments pour varier les plaisirs et les apports. Il faut faire également attention à ne pas surconsommer des produits animaux.

Il est fortement déconseillé aux enfants et adolescents, qui doivent manger de tout pour bien grandir 😉

 

A vous de vous faire votre idée maintenant !

Partager cet article