Foccacia aux graines de tournesol et de courge, tomates, olives séchées, basilic et jambon de Bayonne

Préparation : 10 min
Repos : 1 h 30 min
Cuisson : 15/20 min

Ingrédients pour 1 foccacia :

  • 300 g de farine semi-complète (T 80)
  • 10 g de levure de boulanger fraîche
  • 1 cuil. à café rase de sel fin
  • 25 g d’huile d’olive + un peu pour la finition
  • 150 g d’eau de source ou filtrée tiède + 2 c. à soupe
  • 50 g de mélange “Graine de chef” Graines de tournesol et de courge, tomates, olives séchées
  • Quelques feuilles de basilic fraiches
  • 1 tranche très fine de jambon de Bayonne en lamelles
  • Gros sel

Préparation :

Versez le mélange “Graine de chef” Graines de tournesol et de courge, tomates, olives séchées dans un saladier. Couvrez d’eau à hauteur. Laissez reposer 15 min puis égouttez.

Délayez la levure dans 2 Cuil. à soupe d’eau tiède.

Laissez reposer 5 min.

Dans la cuve d’un robot, versez la levure délayée, couvrez avec la farine puis ajoutez le sel fin, l’huile, l’eau et le mélange de graines. Mélangez 10 min. Transvasez la pâte sur un plan de travail fariné et laissez reposer 5 min. Elle est légèrement collante et c’est normal.

Sur une plaque à pâtisserie légèrement huilée, étalez grossièrement la pâte en un rectangle de 2 cm d’épaisseur environ. Sur la moitié de la pâte, répartissez les feuilles de basilic ciselées et les lamelles de jambon.

Rabattez l’autre moitié de la pâte et pincer les bords pour les souder. Couvrez d’un torchon sec et propre et laissez reposer 5 min.

Enfoncez le bout des doigts dans la pâte à intervalles réguliers, puis badigeonnez-la d’huile à l’aide d’un pinceau.

Parsemez légèrement de gros sel et laissez reposer de nouveau 30 min à 1 h à température ambiante.

Préchauffez le four à 180° (th 6).

Enfournez la focaccia pour 15 à 20 min de cuisson.

À déguster tiède ou froide coupée en morceaux.

Vous pouvez confectionner la pâte la veille, la mettre dans un saladier, la couvrir d’un film alimentaire puis la laisser reposer au réfrigérateur pour une nuit (12h environ). Les arômes auront ainsi tout le temps de se développer et la pâte n’en sera que plus moelleuse à la cuisson.

 

Recette et photo par ©Delphine Paslin.

Partager cet article